FANDOM


 
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{Espèces|title1 = Varanus komodoensis|image1 = 290px-Varanus komodoensis1.jpg|signification = Varan (ou Dragon) de Komodo|taille = 2-3 m|poids = 70 kg|régime_alimentaire = Carnivore|règne = Animal|embranchement = Chordé|classe = Reptile|sous-classe = Lépidosaurien|ordre = Squamate|sous-ordre = Saurien|infra-ordre = Platynota|famille = Varanidé|genre = Varanus(vertebré)|nom_binominal = Varanus komodoensis}}Le '''Dragon de Komodo''' ('''''Varanus komodoensis''''') est une espèce de varan qui se rencontre dans les îles de Komodo, Rinca, Florès, Gili Motang et Gili Dasami en Indonésie centrale.ma bite
+
{{Espèces|title1 = Varanus komodoensis|image1 = 290px-Varanus komodoensis1.jpg|signification = Varan (ou Dragon) de Komodo|taille = 2-3 m|poids = 70 kg|régime_alimentaire = Carnivore|règne = Animal|embranchement = Chordé|classe = Reptile|sous-classe = Lépidosaurien|ordre = Squamate|sous-ordre = Saurien|infra-ordre = Platynota|famille = Varanidé|genre = Varanus(vertebré)|nom_binominal = Varanus komodoensis}}Le '''Dragon de Komodo''' ('''''Varanus komodoensis''''') est une espèce de varan qui se rencontre dans les îles de Komodo, Rinca, Florès, Gili Motang et Gili Dasami en Indonésie centrale.
   
 
Membre de la famille des varanidés, c'est la plus grande espèce vivante de lézard, avec une longueur moyenne de 2 à 3 mètres et une masse d'environ 70 kg.
 
Membre de la famille des varanidés, c'est la plus grande espèce vivante de lézard, avec une longueur moyenne de 2 à 3 mètres et une masse d'environ 70 kg.

Version actuelle en date du septembre 12, 2019 à 15:57

Le Dragon de Komodo (Varanus komodoensis) est une espèce de varan qui se rencontre dans les îles de Komodo, Rinca, Florès, Gili Motang et Gili Dasami en Indonésie centrale.

Membre de la famille des varanidés, c'est la plus grande espèce vivante de lézard, avec une longueur moyenne de 2 à 3 mètres et une masse d'environ 70 kg.

Sa taille inhabituelle est parfois attribuée au gigantisme insulaire car il n'existe pas, dans son habitat naturel, d'autres animaux carnivores pouvant occuper ou partager sa niche écologique, ainsi qu'à ses faibles besoins en énergie.

Il est possible que cet animal soit au contraire une forme naine du Mégalania, un varan géant de 8 mètres de long ayant vécu en Australie au moins jusqu'à l'arrivée des premiers aborigènes.

En raison de leur taille, ces varans, avec l'aide de bactéries symbiotiques, dominent les écosystèmes dans lesquels ils vivent.

Bien que les Dragons de Komodo mangent surtout des charognes, ils se nourrissent également d'animaux qu'ils chassent (invertébrés, oiseaux ou mammifères).

L'accouplement des dragons a lieu entre mai et juin et les œufs sont pondus en septembre.

La femelle pond une vingtaine d'œufs dans des nids abandonnés de mégapodes où ils incubent pendant sept à huit mois.

L'éclosion a lieu en avril, quand les insectes sont les plus abondants.

Les jeunes sont vulnérables et doivent se réfugier dans les arbres, à l'abri des adultes cannibales.

Ils mettent environ trois à cinq ans pour atteindre l'âge adulte et peuvent vivre jusqu'à cinquante ans.

Ils sont parmi les rares vertébrés capables de parthénogenèse, mode de reproduction dans lequel les femelles peuvent pondre des œufs viables en l'absence de mâles.

Toutefois, la parthénogenèse existe également chez d'autres lézards.

Les Dragons de Komodo ont été découverts par les scientifiques occidentaux en 1910.

Leur grande taille et leur réputation d'animaux redoutables les ont rendus populaires dans les zoos.

Dans la nature, leur aire de distribution s'est vue réduite en raison des activités humaines et ils sont considérés par l'UICN comme menacés.

Ils sont protégés par la loi indonésienne et un parc national, le parc national de Komodo, a été fondé pour favoriser leur protection.

Description Modifier

Morphologie Modifier

Dans la nature, un Dragon de Komodo adulte mesure entre 1 et 2 mètres et pèse environ 70 kg mais les spécimens vivant en captivité atteignent souvent une masse plus élevée.

Le plus grand spécimen sauvage contrôlé faisait 3,13 mètres de long et pesait 166 kg, y compris les aliments non digérés encore présents dans son estomac.
Luj

Le Dragon de Komodo.

Il est de couleur vert foncé, gris ou noir, ce qui lui permet de se fondre dans son environnement et se s'approcher discrètement de ses proies pour les surprendre.

La peau du Dragon de Komodo est renforcée par des plaques munies de petits os appelés ostéodermes, qui forment une sorte de cotte de maille.

Cette particularité rend la peau de l'animal peu appropriée pour la confection de cuir.

Le Dragon de Komodo possède une queue aussi longue que son corps.

Sa mâchoire présente près de 60 dents cannelées.

Celles-ci tombent pour être régulièrement remplacées et peuvent mesurer jusqu'à 2,5 centimètres de long.

Les deux mâchoires sont reliées par un ligament très élastique qui lui permet d'ouvrir la gueule de manière très importante.

Sa salive est souvent teintée de son propre sang car les dents sont presque entièrement recouvertes de tissu gingival qui se déchire naturellement lorsque l'animal s'alimente.

Cela crée un milieu idéal pour la croissance des souches de bactéries qui colonisent sa bouche.

Il possède une longue langue jaune profondément fourchue. Ses pattes se terminent par de longues griffes courbes.

Komodo-Range-detail-e1421577202523
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .